Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-02-19T14:39:04+01:00

Une histoire de nichons

Publié par maman de la bouille

Si tu te rappelles bien, je t’ai déjà raconté que je suis une maman-non-allaitante (et encore une fois ne lève pas les yeux au ciel hein, sinon je me fâche !)

Je voulais allaiter, je te jure ! Ça représentait beaucoup pour moi, me dire que ma Bouille allait profiter du meilleur que je pourrais lui donner (rapport aux défenses immunitaires, et tout et tout).

Sauf que tu le sais (ou tu le découvriras), l’allaitement, c’est treeeeeeees loin d’être instinctif !! Si tu crois qu’en devenant maman, t’as le package « je sais déjà tout faire sans qu’on m’apprenne » qui se greffe dans le cerveau, désolée de te décevoir, tu fais fausse route !! Et ne me sors pas le couplet sur l’instinct maternel, ça marche pas non plus ! L’allaitement c’est pas instinctif je t'ai dit, c’est technique ! Oui madame, tu as bien lu, TECHNIQUE !

Comme toutes les mamans débutantes, j’attendais beaucoup de mon séjour à la maternité, la sage femme m’ayant dit plusieurs fois que si on y restait 5 jours c’était justement pour avoir le temps de bien mettre en place l’allaitement. Si j’avais su…..

Oui j’y suis restée 5 jours. Toute motivée, et toute flippée aussi, je faisais confiance aux équipes de sages femmes et puéricultrices pour me montrer comment faire. Mais comment dire ? Même chez les pro, il semble que le concept de bébé-n’est-pas-livré-avec-le-mode-d’emploi n’est pas bien admit chez tout le monde !

La tétée de bienvenue (celle que tu fais qques minutes apres l'accouchement) s'est super bien passée, les Bouilles ont de sacrés réflexes quand il s'agit de manger!! Et en tout j’ai pu l'allaiter exclusivement pendant 3 jours (ça te rassure un peu ? elle a pu profiter du colostrum). Deux jours sans trop de soucis, à part apprendre à la changer de coté (ouais ben rigole pas, c’est pas si facile !!). Sauf que n’ayant pas été bien coachée, forcément elle ne prenait pas correctement (je te rappelle que ça s’apprend !). Et a la fin du 2eme jour ont commencé à apparaitre des joyeusetés que je ne souhaite a personne, j’ai nommé les gerçures ! Et j’ai passé le 3eme jour à chialer de douleur dès que la Bouille attrapait mes nichons. Et tout ça en me faisant engueuler par une connasse méchante puéricultrice dont le discours se limitait à « ben alors madame faudrait être un peu autonome » je t’ai déjà demandé de ne pas m’appeler madame, ou ton dentiste va avoir de quoi se payer sa nouvelle piscine.

Je voulais absolument sortir de la clinique a J+3, j' en avais trop marre d'etre enfermée comme ca. Sauf que quand le médecin se rend compte que l'allaitement (sein ou biberon) n'est pas bien en place, il ne te laisse pas rentrer chez toi, et c'est bien compréhensible. Je suis donc restée 2 jours de plus. L'avant derniere nuit a été un véritable cauchemar, la garce méchante puéricultrice étant encore de garde. Et le lendemain matin, en allant à la nurserie pour le bain de la Bouille, j'ai rencontré ma sauveuse, NOTRE sauveuse, j'ai nommé la puéricultrice en chef. Je lui ai parlé de mes difficultés, et c'est la qu'elle m'a proposé le la trayeuse tire-lait. Elle m'a accompagnée toute la journée, et c'est elle qui s'est rendue compte que l'approvisionnement n'était pas optimal. Le verdict est tombé, je n'avais pas assez de lait pour ma morfale. Elle m'a donc donné des mini-bib de lait 1er age pour compléter.

Voila comment on passe d’un allaitement exclusif à un allaitement mixte (trayeuse+biberon de LA) sur la dernière journée a la clinique.

Et on est rentrées à la maison le lendemain. J'ai continué à tirer mon lait pendant 3 jours et j'ai arreté, sur les conseils de mon sage femme, mon héros, tout en complètant avec les mini-bib que la puer m'avait donné à la sortie. Et puis j'ai passé la Bouille au lait relais.

 

Mais il faut quand même que je te dise quelque chose. Quelque chose que si tu es une maman-allaitante-psychopathe-extrémiste, tu ferais mieux de ne pas lire!

Outre le fait que le séjour à la mater a foiré mon allaitement, je n'aurais probablement pas continué de toute manière. Je n'ai pas aimé ça, même le peu de temps où ça s'est bien passé. Je me sentais esclave de ma fille, et je lui en voulais de me faire aussi mal, même si elle n'y était pour rien. Et me coller un appareil sur les nichons pour aspirer le peu qu'il y avait dedans, non merci!! J'avoue, l'allaitement, c'est pas mon truc, et les psychopathes-extrémistes, c'est pas la peine d'essayer de me faire culpabiliser, ça marchera pas!. Je ne culpabilise pas.

Je ne culpabilise plus. Au début, oui j'ai culpabilisé, j'avais l'impression de priver ma Bouille du meilleur, j'avais peur que le fait d'arrêter casse quelque chose dans notre relation maman-bébé, j'ai meme eu l'impression d'être une mauvaise mère, j'ai entendu des "Quoi? Tu veux arrêter de l'allaiter si tôt? Mais tu as à peine essayé, tu pourrais faire un effort pour ta fille!" "ma fille va bien et je t'emmerde!!" Mais le fait est là, indéniable, la Bouille et moi, on s'entend vachement mieux maintenant, on est plus détendues, elle n'a plus du tout de coliques, à mes yeux c'est tout bénef!!!

Donc voila, maintenant la Bouille ne prend que du lait artificiel, mais bio et sans huile de palme hein, je fais les choses bien, et bonus non-négligeable, le Papa peut AUSSI participer.

Et quoi qu'il arrive, ne te culpabilise pas! JAMAIS!!!! Quoi qu'il arrive, ta décision sera la bonne, parce que chaque couple Maman-Bouille est unique, et parce que personne, je dis bien PERSONNE n'a à dire quoi que ce soit, c'est TA Bouille, TES seins, TON corps!!

 

Pour finir, je te rassure, tous les allaitements ne foirent pas! Il y en a meme qui réussissent très bien! Chez ma super copine chérie, Maman de Oustiti par exemple! Va la lire, elle va tout te raconter!!

 

Et comme toujours, on finit avec quelques liens :

La Leche League France pour avoir plein de conseils sur l'allaitement.

Et leur groupe facebook.

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Anne-Sophie 27/10/2014 09:33

Coucou Maman de la Bouille,

Je viens de lire ton article grâce au lien sur l'article "Nounou or not Nounou" et parce que comme c'est le thème de mon dernier article, ça m'intéressait particulièrement d'avoir un autre point vue, un point de vue différent de la nullipare que je suis !
Avant son premier enfant, on est rempli d'envie et d'espoir et je crois qu'il y a un truc que j'oublie peut être un peu : on ne vit pas dans un monde de bisounours. Ton expérience m'ouvre les yeux : je dois envisager l'idée que, malgré mes idéaux, je serai peut être infoutue de l'allaiter ...

Est ce que tu crois, en toute sincérité et avec le recul de l'expérience, que si tu avais eu un meilleur accompagnement en mater les choses auraient pu être différentes ? Je sais qu'avec des "si" on mettrait Paris en bouteille mais en toute objectivité, penses tu que le personnel - aussi compétentes certaines personnes soient elles - devrait se tourner vers de nouvelles formations ?

Merci en tout cas, à S - 5 avant mon accouchement, de m'ouvrir peut être un peu les yeux et surtout me faire relativiser cette question de l'allaitement !

maman de la Bouille 27/10/2014 13:10

Coucou!! Merci pour ton com!

Pour répondre à ta question, je pense qu'avec un meilleur accompagnement, les choses auraient en effet pu être différentes. Mais pas forcément meilleures, dans le sens où j'aurais sans doute allaité la Bouille plus longtemps, mais sans envie, puisque ça ne m'a pas plu.
Je pense que quand on allaite, l'envie doit y être, sans ça, ça ne peut pas bien se passer, ni pour la Maman, ni pour le bébé.

Ne te met pas le pression, laisse faire les choses et n'hésite pas à demander de l'aide et des conseils lors de la mise en place de ton allaitement. Mais ne te force pas non plus. Dans tous les cas, ce que tu feras avec ton bébé ne regarde que toi, et tes choix seront forcément les bons si tu les fais avec ton coeur et ta conscience.
Et n'hésite pas non plus a aller lire le billet de Maman De Ouistiti sur le sujet!

maman+3 25/02/2014 15:18

Je comprend tout à fait ton ressenti, et pourtant je suis maman allaitante exclusive, mais pas extrémiste ;) Ma petite soeur n' a aucuns moment voulu allaiter ses enfants, elle s'est posé la question à un moment et m'a questionné, et j'ai répondu en toute honnêteté, et je l'ai défendu bec et ongle quand on lui reprochait de ne pas le faire. Allaiter est une histoire personnelle, dont personne n'a a se mêler. Comme tu dit, ce n'est pas instinctif, et malgré un super livre sur l'allaitement j’ai totalement foiré le 1er allaitement faute de conseil de professionnel, pour la seconde, et bien j'ai écouté les copines chez qui ça avait marché et c passé super bien !!!

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog