Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-08-21T07:00:15+02:00

Une histoire à dormir debout #3

Publié par Maman de la Bouille

 

Si tu te rappelles bien, je t'avais déjà raconter les réveils nocturnes inexpliqués et inexplicables de la Bouille ICI et LA.

Elle s'était de nouveau calmée, et on avait de nouveau repris confiance....décidément, on est vraiment trop naïfs....

 

Depuis les 2 premiers épisodes, la Bouille nous a fait la surprise de sortir 2 dents, en bas. Je te parle de surprise, parce qu'on a eu la chance immense que ça se passe dans le calme et la sérénité! Pas un pleur, pas de réveil nocturne, pas d'otite, pas trop de bave, bref, une vraie Bouille de compète!

 

Mais il y a 1 semaine, les choses ont changé.

 

Comme d'habitude, je la couche après son dernier bib, vers 19h30. On avait du monde ce soir là, et comme d'habitude, j'aime le fait que le coucher soit calme, et qu'elle s'endorme rapidement, me laissant ainsi profiter de la soirée! Surtout que pour le coup, ma Maman était là, tout comme ma BM.

Bref, on attaque l'apéro tranquille, sereins...

 

Et là, environ 1h plus tard, d'un coup, sorti de nulle part, un cri stident.

Bon, tu l'as compris, le cri sortait du babyphone, cet objet maléfique et possédé

 

Vu l'ampleur du hurlement, on y va à deux, chose extrèmement rare! L'Homme sur mes talons, je me précipite dans sa chambre, et découvre ma Bouille, assise dans son lit, en train de pleurer à chaudes larmes, le regard rempli de ce je-ne-sais-quoi, qui te dit que ce n'est pas de l'esbrouffe, qu'il y a réellement quelque chose qui ne va pas.

D'habitude, quand elle pleure le soir, je la laisse dans son lit, lui remet la tototte dans le gosier, lui caresse les cheveux, et elle se rendort tranquillement.

Là, pensant qu'elle avait fait un horrible cauchemar, je décide de la prendre dans mes bras pour lui faire un calin et la rassurer.

Elle fini par se calmer au bout de 2-3 minutes, enfoui sa tête dans mon cou, calme ses sanglots et commence à se rendormir. Je la recouche, et l'Homme et moi retournons à l'apéro.

 

Mais 5 minutes plus tard, le cri strident est de retour....

Il y a autre chose qui la tracasse, parce que faire un cauchemar en 5 minutes, c'est pas possible.

Je me précipite à nouveau dans sa chambre, et au moment où j'ouvre la porte, un courant d'air chaud chargé d'une odeur, qui pourrait décoller le papier peint si il y en avait,  me prend par surprise.

Là, plus de doute, c'est sa couche qui la gène.

Ok, donc changement de couche. Je l'emmène dans la salle de bain, et ouvre sa couche....Effectivement, ça énerverait n'importe qui un truc pareil!!

Je te passe les détails, tu sais de quoi je veux parler.

Je commence à la nettoyer, et au moment où enfin j'aperçois sa peau, HORREUR, MALHEUR!!

 

La jolie peau, toute rose, si délicate du cul Bouillesque a pris feu! Mais façon feu de l'enfer! Armée d'un coton mouillé, j'essaie tant bien que mal de finir de la nettoyer sans lui faire mal. C'est peine perdue.

Son érythème est tellement prononcé que j'en retrouve du sang sur mon coton....j'ai mal pour elle....Mais il faut finir, pas le choix.

J'y vais donc doucement, en tapotant plus qu'autre chose. Elle se calme petit à petit, et me regarde avec des yeux plein de reconnaissance.

 

Une fois les fesses propres, je les tartine allègrement de Bépanthène, et à ce moment, un sourire vient égayer les yeux encore plein de larmes de ma Bouille.

Couche propre, retour dans la chambre, bisous, calin, tototte, mobile et hop, je ressors.

On ne l'a plus entendue de la nuit.

 

Mais avant-hier soir, rebelotte. Je la couche, le début de soirée se passe bien, et vers 22h, re-retour du cri strident.

Sachant que depuis la dernière fois, son érythème s'était calmé mais n'avait pas disparu complètement, sans l'ombre d'une hésitation j'ai su que c'était encore une histoire de couche pleine. Et l'odeur dans sa chambre m'a donné raison.

Cette nuit là, elle s'est réveillée 5 fois. Des MOIS que ça n'était pas arrivé.

J'ai vérifié sa couche à chaque fois, des fois que.....j'ai passé l'intégralité du tube de bépathène en une semaine.

Quand je l'ai levée ce matin là pour lui donner son bib, j'ai regardé ses gencives, à l'affut d'une petite pointe blanche. Que j'ai trouvé, en haut, en transparence. Ma copine Aurélia m'en avait déjà fait la remarque la veille, d'ailleurs.

On la sent sous le doigt, elle est là, prète a percer....mais cette pointe sous le doigt, ça fait plus d'un mois que je la sens. On a même cru à un moment qu'elle percerait sa première dent en haut!

 

L'histoire à dormir debout #3 est, à mon avis, loin d'être terminée.

En même temps, fallait bien se douter que toutes ses dents ne pourraient pas sortir dans la joie et la bonne humeur, hein! Bouille de compète, ok, mais elle a beau ne pas être douillette, le cul en feu, ça doit quand même faire très mal!

 

Enfin, au moins, pour cet épisode, on sait ce qui provoque ses réveils nocturnes...

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Nini-et-les-Twix 21/08/2014 20:13

Twixette compatis... :(

maman de la Bouille 21/08/2014 20:21

Merci à elle.... ;-)

audrey 21/08/2014 17:46

Serieux tes articles me permette de reflechir et oui chose rare chez la maman blonde... ca fait une semaine que ma coupinette ns fait des caca atroces tout les matins au reveil (carrément obligé de changer le pyj...) et 2 nuits qu'elle se reveille en pleurant. Pourtant 12 dents deja mais je vais surveiller sa bouche au cas ou.... Parce que jusque la y avait rien eu de tout ca moi.... comme quoi ils sont tous différents !!

maman de la Bouille 21/08/2014 19:13

Ou sinon, t'as rien changé dans son alimentation? Ca peut jouer aussi

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog