Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-09-30T07:00:45+02:00

Et si on levait un tabou? #2

Publié par Maman de la Bouille, se demande....

Baby blues ça sonne bien, t'as presque envie de l'avoir. Mais t’as pas le blues quand tu viens d’accoucher, Johnny il a le blues !!!! Toi tu fais une dépression post-partum

Florence Foresti

Si tu me connais, ou que tu me suis depuis le début, ou les 2, tu sais qu'après la naissance de la Bouille, je suis passée par la case "dépression post-partum".

"Aaaah le baby-blues?"

Heu, non, pas le baby-blues, l'étape au dessus....

Si tu ne savais pas, je te raconte tout PAR LA

 

Bon, je m'en suis sortie, grace au 1er billet sur le sujet donc, que j'ai écrit en partenariat avec toutes une flopée d'amies, que je remercie encore une fois au passage! coeur, coeur, bisous, licornes pailletées, je vous aime!

 

Mais il y a quelques jours, une émission bien connue sur France télé a abordé le sujet. Une amie m'a textoté à ce moment pour me prevenir et me dire que ça lui avait fait pensé a moi.

Je vais te dire un truc, que je lui ai dit cet après midi-là, à ma copine : je crois que le baby-blues, c'est jamais vraiment fini en fait.

Comme si il était là, en dormance, attendant la moindre petite faiblesse pour remonter à la surface. Je le sens, roder dans l'ombre cet enfoiré

 

Du coup, je réagis bizarrement des fois...

On nous avait offert une arche musicale, à la naissance de la Bouille, tu sais le genre de truc qui fait plusieurs musiques différentes, suivant le jouet que tu actionnes. La Bouille adore ce truc, mais elle n'y joue plus.

Elle n'y joue plus parce que je l'ai démontée et rangée dans un placard.

Parce que je ne supporte plus d'entendre ces mélodies, que j'écoutais en boucle pendant la période maudite, vu qu'elle y jouait sans arrêt. Maintenant, elles me foutent tellement les boules que j'en chialerais.

Alors pardon ma Bouille, je sais que tu aimes ce jouet, mais tu n'y joueras plus jamais. Et si d'aventure tu avais un jour une petite soeur non je ne veux pas de garçon, elle n'y jouera pas non plus. C'est pour la bonne santé mentale de ta mère! Comment ça, c'est trop tard?

 

D'ailleurs venons-en à cette éventuelle Bouille N°2....

Ok, j'avoue, je commence à y penser. Mais il y a un gros mais.

J'ai peur.

Non pas de la grossesse, ou de l'accouchement, ça c'est finger in the noze ou presque

Ce qui me fait peur, c'est de me retrouver de nouveau un jour à vivre cet état de merde. Parce que ce n'est pas parce que tu l'as vécu une fois, que tu es vaccinée, vois-tu. Non, non. Tu peux le vivre plusieurs fois, et ça, c'est juste hors de question!

 

Alors, je me surveille. Constamment.

Quand la fatigue prend le dessus, et que je me surprends à m'agacer contre la Bouille, alors qu'elle n'a rien fait.

Quand il lui arrive de passer des nuits de merde, pour une raison ou une autre, et que du coup, moi aussi.

Quand elle refuse de faire la sieste et se met a hurler de colère dès que je la pose dans son lit.

Quand tout simplement, j'aimerais avoir 1h pour moi, rien que pour moi, seule à la maison, comme "avant".

 

Dès qu'une de ces situations se présente, je me sens obligée de m'arrêter 1 minute, de souffler, de relativiser. Et de me dire que NON, le baby-blues, c'est fini, il est passé par ici, il ne repassera pas par moi voilà, comme le furet, mais à l'envers! Et de rien pour la chanson dans la tête, c'est de bon coeur!

 

Alors quand j'ai dit ça à Jenny (ma copine en question), elle m'a répondu que c'était normal, parce que cette période m'avait traumatisée.

Pas faux.

Carrément vrai, même. (c'est qu'elle réfléchit, la Jenny)

Je dois sûrement souffrir du fameux SCPTDBB, ou Syndrome du Choc Post-Traumatique Du Baby-Blues.

 

Parait qu'au bout d'un moment, ça passe, et on oublie...

Ouais, ouais, c'est ça, bien sur, j'te crois....

Parait aussi qu'on oublie les douleurs des contractions et de l'accouchement.....

Heu.....tu connais Saint Thomas? Il croit ce qu'il voit, toussa....ben moi pareil!

 

Alors, à toutes celles qui sont aussi passées par là, dites moi, sans mentir, je le saurais sinon  au bout de combien de temps on oublie/s'habitue/arrête d'avoir peur que ça revienne?

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Miniloud 02/10/2014 18:51

Comment te dire....non on est pas vacciné malheureusement. Comme je comprend quand tu parles de la musique que tu ne peux plus entendre, personnellement c'est la musique de hippocampe pour dormir que j'ai bcp de mal à supporter. J'ai mis un an et demi et me sortir de cette satané maladie, et un an et demi de plus pour ne plus avoir peur. Quand ma fille a eu 3 ans, la peur est partie, vraiment. Plus de boule d'angoisse tjrs au fond, oublié les douleurs de l'accouchement, oublié les galères du début....Mais voilà j'avais tjrs dit haut et fort que non on ne fera pas de 2ème enfant, jamais, ma fille serait unique et puis c'est tout. Sauf qu'elle s'est mise à réclamer un petit frère ou une petite soeur, et puis un jour elle m'a dit : "Maman tu as 3 soeurs? Oui pourquoi? Tu en a de lavchance...." ! Voilà. C'est tellement vrai, et du coup je la privais de ce bonheur immense d'avoir un compagnon de vie, quelqu'un avec qui on peut rire, jouer, se confier, quelqu'un avec qui on pourra raconter ses souvenirs d'enfance, quelqu'un auprès de qui on pourra raler sur ses vieux cons de parents!! Il nous a fallu du temps pour que cela fasse son chemin et puis on s'est décidé malgré cette peur de recommencer, peur de déprimée à nouveau. Alors je vais pas te mentir, c'est revenu, comme un boomerang...c'est terrible et ça me met en colère, je trouve cela injuste. Après ce qui n'est pas aidant c'est que tout d'abord je n'aime pas les bébés. Les enfants oui, mais pas les bébés donc voilà. Ensuite ma fille étant très autonome à 5 ans et 'ayant plus vraiment à s'occuper d'elle le choc est extrême, redevenir "esclave" d'un tout petit bout c'est dur. De plus j'ai le sentiment terrible d'abandonner ma fille et elle me manque terriblement car forcement je passe bcp moins de temps avec elle....Par chance je suis très entourée, par mon homme qui est extraordinaire et qui fait tout pour m'aider, par ma famille qui me laisse pas seule et me soutient tous les jours. Sans eux se serait terrible. Alors voilà, je ne t'aide surement pas à te dire que pour moi ça recommence, mais chaque fois que je passe devant la chambre de ma fille je me dis que ça passe, qu'ils grandissent et qu'un jour bébé devient grand et que je serais heureuse avec mes 2 enfants :)

miniloud 02/10/2014 21:59

Merci a toi d en parler sur ton blog, grace a cela on peut aussi s exprimer! Oui c est pas facile mais ça fait toujours du bien de le dire et c est important de savoir qu on est pas seule a vivre cela....Et merci de ton soutien :) Oui ma fille c est aussi grace a son amour que je tiens le choc et il me tarde ce jour où oui tout cela ne sera plus qu un mauvais souvenir.

maman de la Bouille 02/10/2014 21:19

Alors, d'abord, MERCI et merci encore pour ce témoignage ma belle!
Et ensuite, je te l'ai dit, et je te le répète, je suis de tout coeur avec toi dans cette épreuve. Je ne comprends qu'à moitié ce que tu peux ressentir, ne l'ayant vécu qu'une fois, mais je comprends quand tu dis que c'est injuste! Oui, ça l'est. Terriblement injuste.
Mais malgré tout ça, regarde ta fille, regarde ce qu'elle devient, malgré tout ce par quoi tu es passée, elle grandit, évolue, t'aime, et deviendra une adulte formidable! N'en doute jamais.
Et il se passera la même chose avec ton fils.
Oui, c'est dur, je le sais, mais tu peux compter sur tous ceux qui t'entourent, moi comprise!
Tiens bon ma belle, bientôt tout sera derrière toi.
Et encore merci pour ton commentaire, vraiment merci, je sais à quel point ça demande du courage d'en parler.

Vio 30/09/2014 11:21

Alors je ne vais pas te rassurer,mais tu as demandé de ne pas mentir alors voilà,je crois qu'on n'oublie jamais et que la peur est toujours là à nous tarauder... J'ai fait 2 dépression post partum pour mes 2ème et 3ème enfant,j'ai dû prendre des médicaments pour m'en sortir et j'en prends encore. Mais ne panique pas j'en avais déjà pris avant d'avoir des enfants,j'ai une sensibilité exacerbée et une fragilité depuis toujours,donc je suis traitée et je n'ai pas l'intention de cesser le traitement parce que bon sang que je me sens heureuse avec,même si c'est un bonheur induit chimiquement je m'en fous complètement maintenant,j'ai appris à l'accepter et ne plus avoir honte. En ce qui concerne la dépression post partum ce n'est pas parce que t'en as fait une que tu en feras forcément une autre pour ton 2ème enfant,l'avantage c'est que tu sais maintenant qu'il faut s'entourer (des bonnes personnes), et surtout parler,dire ce que tu ressens,dire quand ça va pas,pleurer quand tu en as envie,ne pas avoir honte,déculpabiliser parce que ce n'est pas de ta faute,parce que ça ne fait pas de toi une mauvaise mère,bien au contraire... Un seul conseil si je peux me permettre attends encore un peu,profite de ta bouille,de la voir grandir,j'ai l'expérience de mamans autour de moi qui ont eu 2 enfants à 16 mois ou 19 mois d'écart, et même si elles voulaient qu'ils soient rapprochés elles en ont bavé et en bavent encore! Les nuits difficiles cumulées par 2,avoir les 2 à la maison parce que le 1er ne va pas encore à l'école,les maladies ensemble etc.... Savoure encore un peu ton bonheur,ça passe trop vite!

maman de la Bouille 30/09/2014 12:15

Merci pour ton commentaire Violaine, encore une fois plein de sincérité.
Pour le 2eme, je commence a peine a me poser la question, mais non, ce n'est pas pour tout de suite, je préfère attendre encore 1 an ou 2!

rose grenouille 30/09/2014 10:33

Coucou
Merci pour ton post ça me permet de voir que je ne suis pas la seule... je sais pas si ça peux t'aider mais ma grenouille a 16 mois et encore aujourd'hui je sens cettr boule d'angoisse quand quelque chose ne se passe pas comme il devrait... Je ne pense pas que ça soit lié au baby blues c'est juste des angoisses de maman qui veux être parfaite...
En ce qui concerne Grenouille2 ou Crapaud1 je n'ai pas de préférences ce qui me freine vraiment c'est de devoir passer par cette phase ou tu doutes tu es perdu et tu pleures toutes les larmes de ton corps alors que tu devrais être heureuse....

maman de la Bouille 30/09/2014 10:39

C'est ce dont je me suis rendue compte quand j'ai écrit le 1er billet : on est jamais seule dans ce cas.
Après, je sens que c'est différent ici, je ne ressens pas cette angoisse de mère qui voudrait être parfaite, je ressens plutôt de l'impuissance, et une faiblesse, un trou béant. C'est par moment, mais je sais que si je laisse ça s'installer, je peux finir dans le même état qu'en début d'année.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog