Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-11-11T08:00:58+01:00

Sarbacane-Cabrel #EnAvantLaMusique

Publié par Maman de la Bouille

Coucou, bonjour, hello!! Aaaaaaah, j'aime toujours le jour du lancement d'une nouvelle rubrique, tel un gamin devant un sapin de noël!!

Bienvenue donc, dans "En avant la musique", série d'article dans lesquels je me plie à l'exercice du décorticage de crevettes de chansons, proposées par toi, cher lecteur!

 

On ouvre le bal avec la proposition d'Evelyne : Sarbacane, de Francis Cabrel.

Attention, 3,4.....

 

Tutututu, tu tutututututu

Tutututu, tu tutututututu.... (t'as vu comme je fais bien la partie instrumentale!!!)

 

On croyait savoir tout sur l'amour
Depuis toujours,
Nos corps par cœur et nos cœurs
Au chaud dans le velours.

Donc ça commence par une histoire de couple à priori. Bon sauf que perso je ne suis pas d'accord, je ne sais pas tout sur l'amour et encore moins depuis toujours...

 

Et puis te voilà bout de femme,
Comme soufflée d'une sarbacane.

Ah là, oui, je signe! Ma ptite Bouille de femme à moi! Gros bemol quand même pour la partie "soufflée d'une sarbacane", que je remplacerais volontiers par "explusée tant bien que mal" et en plus ça peut faire la rime! On voit que le Sieur Francis n'a jamais accouché, hein!!
Le ciel a même un autre éclat
Depuis toi.

Le ciel qui a un autre éclat, tu le découvres quand, la nuit, à bout de nerfs, tu sors fumer une clope pour éviter de te pendre avec le cable d'alim du babyphone!

 

Les hommes poursuivent ce temps
Qui court depuis toujours,

Les hommes qui courent après le temps est une notion bien vague à mes yeux.....le mien n'a pas l'air pressé la plupart du temps....mais bon, admettons...

Voilà que t'arrives
Et que tout s'éclaire sur mon parcours,

Oooooh que c'est vrai!! Soyons honnêtes, un sourire éclaire ma journée, un rire éclaire mon coeur, sa simple présence à mes côtés éclaire ma vie!! Et le babyphone, quant à lui, éclaire mes nuits...

 

Pendue à mon cou comme une liane,
Comme le roseau de la sarbacane.

Rapport à l'angoisse de la séparation, toussa toussa..

Le ciel s'est ouvert par endroits,
Depuis toi.

Oui, le ciel m'est tombé sur la tête, de toutes les façons possibles et imaginables!

 

Pas besoin de phrases ni de longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour.
Finis les matins paupières en panne,
Lourdes comme des bouteilles de butane,

Pas le choix, t'es obligé d'assurer! Et puis même, le sourire au réveil, assorti d'un "coucou Maman!", ça décolle les yeux!
J'ai presque plus ma tête à moi,
Depuis toi.

Correction : "j'ai plus DU TOUT ma tête à moi, depuis toi". D'abord parce que je pense à elle 24/7, et qu'en plus elle me rend dingo!

 

Pas besoin de faire de trop longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour,
Pourvu que jamais tu ne t'éloignes,
Plus loin qu'un jet de sarbacane,

Ouais, nan, là tout de suite, je sais pas. Je me suis renseignée, la distance maxi avec une sarbacane, c'est 10 mètres! Faudrait voir à ce que la Bouille prenne son indépendance un jour, et 10 mètre, c'est trop près!
J'ai presque plus ma tête à moi,
Depuis toi.

 

Alors te voilà bout de femme,
Comme soufflée d'une sarbacane.
Le ciel s'est ouvert par endroits,
Depuis toi.
Oh depuis toi...

 

 

Voilà, c'est fini pour aujourd'hui, mais je te retrouve très vite avec une autre chanson!!

 

Et n'oublie pas, si tu veux participer, laisse moi le titre de ta chanson sous le post de la page facebook!

J'ai trouvé cette version live que je ne connaissais pas!!! Cadeau!

Voir les commentaires

commentaires

Eve 11/11/2015 09:49

Quelle inspiration et quelle belle analyse ! !!!!

CopineVoisineNounou 11/11/2015 08:54

MDR!!!!
J'ai adoré "Et le babyphone, quant à lui, éclaire mes nuits..."
mais surtout " Faudrait voir à ce que la Bouille prenne son indépendance un jour, et 10 mètre, c'est trop près!"
A+ ;)

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog