Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-10-21T12:31:15+02:00

Mille et une façon d'accoucher

Publié par Maman de la Bouille

Plus je me rapproche du big day, plus je me pose des questions sur mon accouchement. Dans le cas où TwinGirl décide de se retourner, et où je n'aurais pas à subir de césarienne, je réfléchis à un (tout petit) projet de naissance.

Et qui dit projet de naissance, dit position de ponte! :-p

Je vais donc aujourd'hui faire le point sur les différentes positions qu'une femme peut adopter pendant le travail et l'accouchement.

 

On commence par celle que tout le monde connait, et qui est malheureusement la plus répandue.

La position gynécologique, couchée sur le dos, pieds dans les étriers (dans le jargon, ça s'appelle la position lithotomique)

Je ne vais pas la descendre en flèche, elle présente quelques avantages : elle donne un accès direct à la sage femme. Pendant les derniers stade du travail, pour la Bouille, j'étais couchée sur le dos, ce qui a permis à ma SF de masser mon périnée pour l'assouplir, ce qui, avouons-le, n'est jamais du luxe.

Autres avantages : le monitoring est facilité et continu. La position permet de se reposer.

Mais cette position présente beaucoup d'inconvénients :

  • tout le poids de l'utérus repose sur les lombaires et le coccyx.
  • veine cave écrasée, donc mauvaise oxygénation de la maman et du bébé
  • diminue le diamètre du bassin
  • aucun effet de la gravité
  • contractions dans le bas du dos plus fréquentes et plus douloureuses.
  • peut entrainer une mauvaise position du bébé et gêner l'engagement dans le bassin

 

La position couchée sur le côté (dans laquelle j'ai fait 95% du travail et de la poussée), appelé aussi décubitus latéral :

Celle-ci a beaucoup plus d'avantages!

  • on peut se reposer, ne serait-ce qu'en mettant la jambe supérieure en appui dans l'étrier;
  • elle permet d'ouvrir le bassin
  • meilleure position de l'utérus, donc contractions plus efficaces.
  • veine cave libre, donc l'oxygénation se fait mieux
  • Position très efficace pendant le travail et la poussée.
  • protège le périnée
  • n’empêche pas le monitoring
  • on se sent moins "exposée" que les jambes écartées dans les étriers, face à la porte de la salle de naissance!

Un des rares inconvénients de cette position est qu'elle ne permet pas à la gravité de faire effet, on a beau être sur le côté, on reste couché. Les hanches ne sont pas épargnées non plus : j'ai du changer de position à cause d'une crampe!

 

La position assise :

Alors là, il y a plusieurs solutions possibles : sur un ballon, sur une chaise, sur le lit de la salle de naissance....

Avantages:

  • le bassin est libre de tout mouvement, surtout sur un ballon, et les mouvements circulaires permettent au bébé de trouver la meilleure position possible pour la sortie
  • diminue les douleurs dorsales pendant les contractions
  • profite de la gravité et donc améliore la descente du bébé dans le bassin.

Inconvénients :

  • plus d'effort à fournir pour maintenir la position
  • la pression du bébé vers le bas étant tellement forte, elle peut être difficile à supporter, et un périnée fragile peut en souffrir.

 

La position accroupie (pour les sportives, ça ressemble à un squat):

En fait cette position présente les mêmes avantages et inconvénients que la position assise. La variante, c'est la position accroupie suspendue, au cou du papa, à une barre. En étant suspendue, on augmente considérablement la puissance de la poussée, et c'est hyper physiologique.

 

La position debout :

C'est à peu près la même chose que la accroupie suspendue dont je parle au dessus. Il faut néanmoins une excellente forme physique pour pouvoir la supporter et la tenir sans que les jambes ne flanchent.

 

 

Voilà, maintenant, il n'y a plus qu'à choisir!

Mais je ce que je veux surtout, à travers cet article, c'est qu'on arrête de croire et de se laisser faire quand, au moment de la préparation en salle de naissance, on nous dit "allongez vous madame!"

Non! Je ne m'allongerais pas! Pas si j'ai décidé d'accoucher de façon physiologique. Pas si cette position ne me convient pas. Pas si je me rends compte que debout ou assise, je me sens mieux et le travail est plus efficace.

C'est à la femme en train d'accoucher de décider. C'est elle qui accouche, qui sent son corps, qui sent son bébé.

Je rappelle encore une fois que la position dite gynécologique, bien qu'elle présente quelques avantages et soit par moment confortable, est une position médicale, pour le corps médical. Elle n'est absolument pas physiologique et va à l'encontre de toutes les lois naturelles entourant l'accouchement.

Je précise que je ne porte ici aucun jugement, je me base sur ce que j'ai pu expérimenter, sur ce que j'ai lu, sur ce que certaines amies m'ont raconté.

 

Je n'aurais peut-être pas vraiment le choix pour mon futur accouchement, mais je l'exprimerai quand même!!

 

Et toi, dis moi, dans quelle position as-tu accouché?

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog