Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-02-02T21:44:55+01:00

Ces choses qu'on ne devrait pas dire

Publié par Maman de la Bouille

Suite au commentaire de l'une d'entre vous sur mon dernier billet, et en écho à ce merveilleux article de Maman Rose que j'ai partagé hier, j'ai décidé une nouvelle fois d'ouvrir ma gueule.

Je parle pour moi, et pour toi. Toi qui a peur d'être jugée si tu en dis trop, alors qu'aucune d'entre nous ne devrait se sentir muselée. Que chacune d'entre nous devrait se sentir libre de ressentir ce qu'elle veut et de l'exprimer.

 

Il est donc des choses que, d'après les codes de la société, on ne doit pas dire :

 

On ne doit pas dire qu'on est fatiguées au delà de l'imaginable.

Que cette vie de Maman ne nous suffit pas, ne nous comble pas.

Que quelques fois, rarement, on doit se retenir de faire un mauvais geste.

Que quelques fois, quand même, on leur gueule dessus de la fermer, parce qu'ils pleurent depuis des heures.

Qu'on aimerait s'enfuir. Loin. Pour toujours.

Qu'on regrette notre vie d'avant. Avant d'avoir des enfants.

Qu'on se demande ce qui nous est passé par la tête le jour où on a décidé de les faire, ces enfants.

Qu'on veut se faire ligaturer les trompes pour être absolument sûre, à 100%, de ne plus JAMAIS en passer par là.

Que parfois, on désespère.

Qu'on en veut à la terre entière parce que 1 bébé, c'est déjà difficile, alors 2...on a jamais voulu ça, nous.

Qu'ils nous font chier, vraiment.

Que le temps est long.

Qu'on a hâte de reprendre le chemin du taf.

Qu'on pleure, en cachette, ou non, parce qu'on n'en peut plus.

Que parfois, on fait semblant de ne pas les entendre pleurer la nuit, pour que ce soit le papa qui se lève.

Qu'on les laisse pleurer, le jour, parce qu'on ne sait plus quoi faire d'autre.

Qu'on sort de la maison, dans ces moment là, pour ne plus les entendre.

Qu'on en a ras le bol d'avoir des fringues toutes tachées en fin de journée, et de puer le lait caillé à longueur de temps.

Qu'on en a marre de filer des bib, changer des couches et essuyer du vomi toute la journée.

Qu'on ne supporte plus notre corps, marqué à jamais par la maternité. Qu'on s'enferme à clefs dans la salle de bain quand on s'habille, pour ne pas risquer que l'Homme nous voit à poil, marquée par cette maternité.

Qu'on a peur. Une peur panique de passer une nouvelle fois par la case dépression.

 

Non.

On doit dire qu'on est heureuses, comblées. Après tout, on les a voulu, ces enfants.

Que les vergetures et les kilos en trop, on les aime et on les accepte, parce qu'ils sont la trace de notre maternité, et qu'on en est fière.

Qu'on est dégoutée de ne pas avoir les moyens de prendre un congé parental.

Qu'on chouine à chaque fois qu'ils prennent un mois de plus, ou qu'ils changent de taille de vêtements.

 

Je ne suis pas d'accord. Je refuse même catégoriquement.

Quand j'ai ouvert ce blog, il était clair que je ne cacherais rien. Qu'il n'y aurait pas de tabou.

Alors maintenant, c'est ton tour.

Vas-y, lâche toi. Dis moi. Dis nous ces choses qu'on ne doit pas dire, mais que tu meurs d'envie de hurler à la terre entière!

Personne ici ne te jugera pour ça.

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog